Les émissaires reliure

Les émissaires

Dessin: Danilo - Scénario: leduc - Couleur: Danilo - Encrage: Danilo
  • Projet Sandawe

Textes

Remarque aux édinautes : Nous déconseillons la lecture du développement à celles et ceux qui veulent garder la surprise à la lecture de l’album.


Développement

Toöt, alcoolisé, affalé sur le comptoir d’une taverne, sort d’un cauchemar. Une larme  d’encre termine de se dessiner sur sa joue.
Une serveuse est malmenée par un client qui refuse de lui rendre son collier. La beauté de son visage trouble Toöt. Elle lui rappelle une femme qu’il a aimée. Accompagné d'Ange, il prend sa défense. Après une courte altercation, il récupère le bien de la femme. Eloishä les remercie. Cette amulette est la dernière chose que lui a donnée son mari avant de disparaître. Elle leur raconte que leur fils, Jakob, était condamné par une maladie. Erich n'a pu s'y résigner. Il a trouvé une ultime solution en pactisant avec un guérisseur à l'aspect malfaisant. L'enfant a été sauvé mais Erich a dû le suivre pour toujours. Eloishä n'a jamais revu son mari. Elle a parfois l'impression que l'amulette chauffe, elle sent qu'il est encore en vie quelque part.
Toöt décide de l'aider. Il lui ramènera son mari. Ange est étonné. Toöt n'a pas l'habitude de s'occuper des autres. Toöt convainc Hiram et les autres membres d'accepter cette mission.

Aidé par l’amulette, les Damnés prennent la direction d’Antoün où un artisan se souvient d’Erich, il était perturbé, bipolaire, et accompagné d’hommes sombres, au regard vide. On dit qu’ils ont accompli un miracle dans le village. Le commerçant se rappelle d’un signe distinctif sur un des hommes, une clef à tête de serpent. Toöt arbore le même tatouage, c'est le symbole d'un clan de voleurs qui sévit à la cité de Changlär.
Sur la route, les Damnés établissent leur campement. Toöt aiguise son poignard. Il raconte à Ange et Néora son histoire. Il a  passé treize ans dans un orphelinat. Lui et ses camarades ont été maltraités ici. Seul un des surveillants, Francyce apaisait leur maux. Toöt a fini par s'échapper en tuant accidentellement Francyce. Dans son agonie, l'homme lui a lancé un sortilège.

Les Damnés arrivent à la cité de Changlär où Toöt a été adopté par un clan de voleurs qui lui a tout appris. Il a rencontré Jül, la fille du chef. Ils se sont aimés. C'est aussi à cette époque qu'il découvre la malédiction de ses tatouages.
Les Damnés repèrent Eric et d'autres émissaires sombres qui pactisent avec un guerrier amputé. Les membres de l'homme repoussent miraculeusement. Le regard du barbare se vide aussitôt. Il repart avec ses guérisseurs. Toöt semble reconnaître un des émissaires : c'est Vaÿn, le père de Jül. Il n'en croit pas ses yeux. Toöt désobéit à Hiram et s'approche de Vaÿn. Mais ce dernier, possédé, l'attaque aussitôt. Les Damnés arrivent à la rescousse. Un combat s'engage. Un des émissaires effondre les bâtiments sur le groupe. Ils kidnappent Toöt qui parvient à faire vivre un de ses tatouages. Une fois extrait des décombres, les Damnés suivent la trace de l'oiseau d'encre, puis le flair de Néora les amène jusqu'au pied d'une montagne où se dresse une forteresse.

Ils pénètrent dans la ruine et arrivent dans une gigantesque mine. D’innombrables cellules ont été creusées le long des parois. Plusieurs dizaines d’émissaires sombres sont présents. Leur grand projet  s'annonce.
Pendant ce temps, Toöt reprend connaissance, prisonnier dans une des cellules. Il reconnaît, à son grand désespoir, les geôles de Kraniän, où il fut enfermé jadis, en compagnie de Jül. L’endroit le plus terrible qu’il est connu où un drame cataclysmique se produit, un drame qui semble être à l'origine de ce qui se déroule aujourd'hui avec la présence des émissaires sombres.

Suite et fin dans le livre...



Comment ça marche

Cliquez ici pour en savoir plus sur le fonctionnement de Sandawe.

Abonnez-vous à notre newsletter

Twitter

Facebook