Kallilea reliure

Kallilea

Dessin: Luis Diferr - Scénario: Luis Diferr - Couleur: Luis Diferr
  • Projet libre

RÉSUMÉ

On dit qu’il n’y a pas d’Amazones. On dit qu’il n’y a pas de Centaures...
Et pourtant, il habite ses cauchemars persistants… Les cauchemars d'une Amazone qui sort de la légende pour être vendue comme esclave sous les yeux d'un jeune homme qu’aussitôt s’éprend d’elle : le Romain Lars.
Elle s'appelle Kallilea et, bien avant dans la nuit, au retour d’une fête chez le proconsul qu’héberge Lars, elle sauve la vie de son acheteur, un hédoniste au cœur minable qui vit en réclusion mais qui n’a pas résisté à l’envie d’exhiber sa nouvelle acquisition. Cet homme vit sous un faux nom ; sa vraie identité et sa sombre histoire ne seront dévoilées que le lendemain matin, juste avant qu’il ne rencontre ses fantômes.

Série : Kallilea, l'Amazone | Tome : 1 | Format : Histoire longue | Nombre de planches : 176 | Public : Adolescents / Adultes

  • Aventure
  • Drame
  • Fiction historique

Avis de l'éditeur

Le Portugais Luis Diferr nous entraîne dans une grande fresque historico-mythologique retraçant les aventures de la somptueuse amazone Kallilea, princesse d’un peuple de cavaliers. Sa reconstitution de l’Antiquité est impressionnante de véracité et nous plonge dans une période où les dieux de l’Olympe et les créatures fantastiques ne dédaignaient pas de frayer avec les humains. Le dessin maîtrisé et résolument classique (au sens noble du terme) épouse parfaitement l’intrigue pleine de rebondissements. Dans sa démarche résolument moderne, Diferr n’hésite pas à y introduire de nombreux éléments d’érotisme et une cruauté implacable qui le rapproche plus des séries Game of Thrones ou Rome.

Budget

Les montants des grands postes du budget de l’album KALLILEA sont les suivants :

1/ Frais d’édition, d'impression, de transport : ± 1.800 €
2/ Frais de promotion : 200 €
3/ Frais de contrepartie (fabrication, envoi) : ± 1.500 €
4/ Marge de sécurité : ± 500 €
5/ Commission Sandawe : 500 €

Budget total (arrondi): 5000 €

Pour plus d'informations sur les budgets, voir entre autres : 
http://www.sandawe.com/fr/faq/edinautes#q11 
http://www.sandawe.com/fr/faq/edinautes#q37 
http://www.sandawe.com/fr/faq/edinautes#q39

DESCRIPTION

NOTE IMPORTANTE :
Depuis la restructuration du projet en mi-septembre [voir les articles sur le blog et l’onglet Commentaires], l’album proposé ne correspond plus au format classique, en 48 pages, que représentent les planches finies ci-dessus. Il s’agira d’une édition limité de collectionneur, une édition PROJET WIP qui comprendra toutes les planches déjà finalisées et en couleurs [planches 1 à 12 (ou 14)] plus le restant en croquis A4 comme ceux que vous pouvez aussi découvrir ci-dessus; en retour, l’album contiendra les deux tomes auparavant prévus pour l’histoire, soit le récit complet en un minimum de 112 pages.
2) Depuis la reprise des investissements, le 28 décembre 2016, l’édition PROJET WIP concernait un récit composé de trois chapitres : un album de 176 pages, dont 16 en couleurs.
3) La version finale (juin 2017) consistera dans un récit en 184 planches, divisés en 4 chapitres de 46 planches chacun.

MISE-À-JOUR, LE 4 SEPTEMBRE 2017 :
1er Chapitre : « LA MORT DU LOUP »
Ephèse, 32 av. J.-C. : au marché aux esclaves, Lars – un jeune patricien – assiste à la mise en vente d’une fille de 18 ans, très belle et orgueilleuse, annoncée comme une princesse capturée dans la lointaine Sarmatie. Malgré son prix exorbitant, le mandataire d’un riche « ermite » l’achète sur-le-champ. La tentative de fuite de la fille, inespérée et hardie, se solde par un échec. Elle est capturée par un jeune officier de la cavalerie romaine : Titus, qui par hasard est cousin de Lars. Les dés sont jetés !
Lorsque la « princesse » passe auprès de Lars, les deux se regardent intensément.
Un peu plus tard, la fille est présentée, dénudée, à son acheteur : Sergius Lupus, un minable hédoniste qui se relaxe dans sa piscine accompagné de deux autres jeunes esclaves. L’une d’elles paie assez cher son effronterie envers la « princesse ». Lupus enrage, veut lui rabaisser son orgueil, la fait fouetter mais finit par se venger sur une pauvre Gauloise, qu’il viole. Déstabilisé, le fripon se découvre fasciné, passionné même, par sa nouvelle acquisition qu’attire anormalement sa convoitise mais simultanément augmente ses angoisses. Un « crescendo » d’intensité dans leurs rapports se dessine, qui finira brutalement le lendemain.
Le soir, Lupus comparaît, fièrement accompagné de son esclave, à la grandiose fête d’anniversaire du Proconsul qu’héberge Lars. Celui-ci et la fille se revoient de loin. Lupus déraille de plus en plus et Titus a du mal à retenir son cousin. Plus tard, rentrant chez lui enivré, Lupus a la vie sauvée par la « princesse ». Et, tard dans la nuit, c’est un centaure lascif qui, de nouveau, se manifeste violemment dans les rêves de la fille ; mais, cette fois-ci, le cauchemar se termine de façon inattendue.
Entre-temps, les sentiments de Lars, rongé par ses scrupules et son coup de foudre par la fille, évoluent malgré lui vers une impuissante mélancolie.
Lars et Titus apprennent que Lupus vit sous une fausse identité ; et encore quelques épisodes d’un sombre passé qu’il voudrait bien faire escamoter. Et lui, il ne tardera pas à rencontrer ses plus affreux fantômes !
Alors, tout se déroule assez vite. Kallilea s’enfuit sur un puissant étalon noir et on apprend qu’elle appartient au légendaire peuple des Amazones. Un redoutable pisteur Scythe entre en action, la poursuivant en compagnie des deux cousins.
Pour Lars et Kallilea, ce sera le début de leur destin commun.

2ème, 3ème et 4ème Chapitres :  « L’ETALON ET LA PAYSANNE », « LE CHOIX DE LA DÉESSE » et « LE JOUR DU CENTAURE »
[Bref synopsis]
Suite et fin du récit : poursuites implacables, disputes, lutes, Kallilea et Titus blessés, Lars emprisonné, enfin la découverte de la Cité des Amazones... jusqu’au « Jour du Centaure », annoncé par des prophéties, une partie de chasse à l’homme, des tremblements de terre et une ville ravagée.
Dans « Le Choix de la Déesse », Khryseris, l’orgueilleuse Guerrière et la grande rivale de Kallilea, fait son apparition, défiant à pleine bouche ou sournoisement celle qui appartient à une caste supérieure à la sienne : la caste des Demi-Déesses. Son sort, pourtant, n’est pas ce qu’elle espérait !...

PERSONNAGES :
KALLILEA – Amazone, vers 19ans. Il s’agit d’une cavalière et d’une archère accomplie qui apprit tôt à survivre dans la nature. Chez son peuple, elle est une "Demi-Déesse", comme le fut sa mère. Elle se trouve vendue comme esclave de luxe, en tant que princesse de Sarmatie. Comment et pourquoi ? Ça, c’est son secret, que vous découvrirez en lisant « Le Jour du Centaure ».
LARS DOMITIUS MARSALLA – Romain, 20 ans. Il voyage beaucoup, souvent à côté de son percepteur grec, Stylianos d’Élée, qui lui enseigne toujours la philosophie, surtout celle à l’accent stoïque. Il provient d’une noble famille ce que ne l’empêche pas de mettre en cause le status quo. Son père fut l’un des compagnons d’armes de Julius César. Sa mère est d’origine étrusque, ce qui pourrait expliquer son prénom. Assez adroit dans le maniement des armes, il n’aime cependant pas s’en servir. Son regard croise celui de Kallilea, le jour ou elle est achetée au marché, et c’est une passion qui naît là ; mais il leur faudra du temps et quelques conflits pour que cette passion se réalise et devienne... amour.
TITUS CELSUS – Jeune chevalier militaire romain, 22 ans, cousin de Lars. À l’envers de celui-ci, qu’il appelle « songeur naïf » ou « rédempteur de la société », Titus est un homme pragmatique, à la disposition gaillarde, qui oppose aux malheurs et aux embarras d’existence une inébranlable joie de vivre. Il a toujours le désir d’épouser – ou, au moins, de posséder – sa belle cousine Domitilla, sœur de Lars.
SERGIUS LUPUS – Un riche et minable hédoniste, vers la quarantaine ; il vit en réclusion à Éphèse, dans une belle villa, entouré de gardes et d’une sorte d’harem d’esclaves ; c’est pour ce harem qu’un matin, au marché, son mandataire achète Kallilea.
RAXAÏS, LE SCYTHE – Pisteur taciturne et violent, d’une redoutable compétence, lancé à la poursuite de Kallilea, aux côtés de Lars et de Titus.
KHRYSERIS – Amazone blonde, à l’apparence nordique, appartenant à la fière caste des Guerrières. Elle a le même âge de Kallilea, née quelques mois plus tôt, et lui voue une inexplicable haine et rancune.

Comment ça marche

Cliquez ici pour en savoir plus sur le fonctionnement de Sandawe.

Abonnez-vous à notre newsletter

Twitter

Facebook